OSCARS 2021 : LA RÉALISATRICE CHLOÉ ZHAO FAVORITE AVEC “NOMADLAND”

Chloé Zhao
© Gage Skidmore – Chloe Zhao speaking at the 2019 San Diego Comic Con International

La 93ème cérémonie des Oscar qui se déroulera cette nuit à Los Angeles dans un format inédit pourrait sacrer “Nomadland” de la réalisatrice chinoise Chloé Zhao. Une reconnaissance pour la cinéaste qui filme l’Amérique d’une sexagénaire qui a tout perdu.

La réalisatrice de 39 ans est la grande favorite pour emporter l’Oscar du meilleur du meilleur long métrage. “Nomadland” raconte l’itinérance d’une femme de 60 ans incarnée par Frances McDormand. L’actrice doublement oscarisée pour Fargo (1996) et “Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance” (2018) campe une victime de la crise. Adapté d’un roman de Jessica Bruder, le film raconte le quotidien des “vandwellers“, ces nomades qui sillonnent les routes à bord de leur van.

A la croisée du documentaire et du road movie, “Nomadland” suit Fern, embarquée sur les routes du grand ouest américain. Après avoir tout perdu, l’héroïne du Nevada survit entre petits boulots précaires et rencontres d’autres itinérants. Chloé Zhao a la particularité de travailler avec des comédiens non professionnels puisés au sein de ces communautés nomades. Dans les somptueux décors du grand ouest, la cinéaste filme les laissés-pour-compte dans une Amérique fracturée par la crise de 2008.

L’âgisme

Chloé Zhao traite d’un sujet tabou à l’écran, l’âgisme. Que ce soit à Hollywood où en France, la représentation des femmes de plus de 50 ans est un phénomène rare. Avec la commission du “tunnel de la comédienne de 50 ans ” Marina Toma et Catherine Pifaretti comptent tous les ans. Une femme majeure sur 2 à plus de 50 ans et elles n’occupent que 8% des rôles à l’écran. “Dans les sociétés capitalistes, si vous ne contribuez pas à l’économie du pays, on considère que vous pouvez être jeté après usage.”dénonce Ia réalisatrice interrogée par le Huffpost.

Un esprit documentaire

Le film qui n’est pas encore sorti en France fait figure de favori. Car “Nomadland” est également cité dans les catégories meilleure actrice, meilleure photographie,meilleur scénario adapté et meilleur montage. Engagé, il est dans la lignée de ses précédents longs métrages tournés dans les réserves indiennes du Dakota du Sud, avec les membres des tribus sioux dans leur propre rôle (Les Chansons que mes frères m’ont appri­ses (2015) et The Rider (2018). Un parti pris de montrer la réalité dans un esprit quasi documentaire.

Célébrée en Chine, Chloé Zhao a été ensuite qualifiée de “traitresse”, car elle aurait tenu des propos publiés dans une revue américaine indiquant que la Chine est un “endroit où il y a des mensonges partout”. La sortie du film en Chine qui avait été programmée officiellement pour le 23 avril n’est plus d’actualité. Aujourd’hui installée aux Etats-Unis, elle a été choisie par les studios Marvel pour réaliser Eternals. Et un film sur Dracula pour Universal.

La cérémonie sera rediffusée dès 8h du matin lundi sur Canal+ Cinéma.

Lire aussi :

VIOLA DAVIS POSE DANS VANITY FAIR ET C’EST UN ACTE MILITANT

“TOUT PEUT CHANGER” LE DOCUMENTAIRE QUI DÉNONCE LE SEXISME D’HOLLYWOOD

FESTIVAL DE DEAUVILLE : TOUJOURS UNE LARGE PLACE POUR LES RÉALISATRICES

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.