“SURPERFORMANCE” DES ENTREPRISES DIRIGÉES PAR DES FEMMES, DONT LA MOYENNE D’ÂGE EST DE 50 ANS

surperformance des dirigeantes d'entreprises
jaipiscineavecsimone_atu_WomenEquity

La plateforme Women Equity l’affirme au terme de son palmarès annuel qui recense les PME et ETI françaises dirigées ou codirigées par des femmes. 50 entreprises lauréates affichent jusqu’à 1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires cumulés.

Une surprise ? Pas totalement si l’on se fie aux études qui mettent régulièrement en exergue les performances des gouvernances mixtes. Un pas de plus est franchi avec l’édition 2020 d’un palmarès issu de l’analyse de plus de 25 000 entreprises disposant de 3 années d’existence a minima et d’un CA compris entre 4 et 150 M€. “Du point de vue opérationnel, on constate une accélération de la digitalisation de leurs activités, l’intégration concrète de la transition énergétique à leurs stratégies, le tout en reposant avec acuité la question de leur responsabilité d’entreprise, et surtout, en jouant le jeu de l’intérêt général.” écrit Dunya Bouhacene, présidente de Women Equity.

Des quinqua fondatrices de leur entreprise

Le palmarès souligne que les lauréates ont une moyenne d’âge de 47,8 ans et sont très diplômées. (Bac+5 pour 84% d’entre elles). 54% d’entre elles ont accédé aux fonctions de direction en créant leur entreprise. Un taux considérable pour des performances de croissance en hausse de 30% en 2019 soit 6 fois le taux moyen de croissance de leur univers de référence. Women Equity souligne que les entreprises distinguées ont fait croitre leur effectif de 10%.

Les clés de leur performance

Paradoxalement, les obstacles courants rencontrés par les entrepreneures pourraient être la clé de leur succès. Avec un moindre accès au financement, les dirigeantes seraient “surmotivées” et seraient plus soucieuse de la rentabilité assure Dunya Bouhacene à BFM Business. Ces qualités ont été mis en exergue par Joseph F. Coughlin, Directeur du “Agelab” (laboratoire consacré au vieillissement) au sein du MIT; L’une des plus grandes sources d’innovation sous-estimées et de nouveaux business pourrait être les femmes de plus de 50 ans qui ont de nouvelles idées, encore une longue vie devant elles et le courage d’entreprendre”.

Parmi les secteurs qui ont le vent en poupe on retrouve le digital, la transition énergétique, les produits éco responsables, mais aussi le BTP. Les entreprises lauréates sont sur représentées en Ile de France et dans le Grand Sud.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.