MOSTRA : LE LION D’OR POUR LA RÉALISATRICE FRANÇAISE AUDREY DIWAN

L'évènement capture Youtube Redazione Venezianews
capture d’écran Youtube Redazione Venezianews

La Mostra de Venise a récompensé la réalisatrice de 41 ans, Audrey Diwan pour « L’évènement », adaptation du roman autobiographique d’Annie Ernaux qui raconte l’avortement clandestin d’une jeune fille dans la France des années 60.

Le jury présidé par Bong Joon-ho a sacré « L’évènement » de Audrey Diwan, l’adaptation du roman d’Annie Ernaux publié en 2000. En 1963 l’avortement illégal en France fait courir de nombreux risques à celles qui osent enfreindre la loi. Des conditions sanitaires inexistantes à la réprobation moraliste le film rappelle un passé qui est toujours d’actualité dans de nombreux pays, notamment au Texas. « Malheureusement quand vous travaillez sur l’avortement vous êtes toujours dans l’actualité » a déclaré la réalisatrice en recevant son prix.

Audrey Diwan a choisi un format « immersif » pour « se mettre dans la peau de cette jeune femme » explique-t-elle dans une interview ce matin à France Inter. Un regard intimiste, « une expérience » qui a bouleversé la Mostra de Venise. La scénariste de Bac Nord et de La French se rejouit au micro de Léa Salamé « que l’industrie a tendance à faire confiance à des femmes ». Deux mois après La Palme d’or 2021 de Julia Ducournau pour Titane, l’industrie du cinéma récompense deux réalisatrices françaises féministes.

Audrey Diwan succède à la sino américaine Chloé Zhao pour « Nomadland » récompensé pour son film quasi documentaire sur la vie nomade d’une femme qui prend la route pour échapper à ses conditions de vie précaire. Une tendance qui regarde au plus près de la vie des femmes dans une quête de réalisme salué par les festivals de Cannes et de Venise. Une nouvelle ère pour les femmes dans le cinéma ?

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.