AH NON PAS LE QATAR !

Trophée football Photo by Fauzan Saari on Unsplash
Photo by Fauzan Saari on Unsplash

De temps à autre Liliane Roudière passe la tête dans notre rédaction pour nous proposer un article, un emballement ou un coup de gueule. La co-fondatrice du magazine Causette, autrice, scénariste et “spécialiste du pas de côté” est plutôt agacée aujourd’hui. Son sujet ? Le maintien de la Coupe du Monde de football au Qatar en 2022. Sérieusement ?

Je lis à la date du 13 avril 2020, sur le site de la FIFA (mais qu’est-ce que je fous là !), les propos de Sepp Blatter, (suspendu de la FIFA pour corruption mais qui ouvre encore sa grande bouche) : « La Coupe du Monde 2022 sera le premier tournoi de football véritablement mondial à se tenir au sortir de cette période douloureuse. Elle sera un symbole puissant et un outil précieux d’unité, de rassemblement et de rétablissement à l’échelle planétaire. » (Depuis il a proposé que la Coupe du Monde se tienne aux Etats-Unis suite à l’enquête de procureurs américains sur les conditions d’attribution de l’évènement au Qatar et ces propos ont disparu, partiellement repris dans l’article de la FIFA sous la plume de Tim Cahill, ambassadeur mondial du Supreme Committee de Qatar 2022)

Sérieux, les yeux dans les yeux ?! On va continuer nos conneries, malgré l’avertissement mondial du virus !

Elle serait surtout le symbole puissant de l’indécence, non ?!

Un crachat à la gueule de nos morts, nos applaudissements, nos faillites, nos chagrins et nos dépressions.

Un doigt d’honneur à celles et ceux qui, en risquant leur vie, nous ont sauvés en continuant à nous nourrir, à nettoyer nos rues, à nous soigner…

Une insulte à la planète (non mais, climatiser un pays entier, lancer des nuages artificiels pour avoir un peu d’ombre !)

Je passe sur les milliers de morts que ces chantiers ont occasionnés et signalés à maintes reprises. Je passe sur les droits humains. (Ami.e.s homosexuel.le.s, détournez votre chemin, et femmes de là-bas de tout cœur près de vous)

Ne me la jouez pas à « Voyons ma petite dame, il y a trop d’enjeux économiques, vous mettriez des tas de gens au chômage. ». Non, je mettrai surtout des puissants dans la merde. Et ne me traitez pas de « raciste », je ne le suis pas.

A épreuve mondiale, preuve mondiale. La coupe du monde, ne PEUT PLUS se dérouler au Qatar. (Déjà que avant… je crois qu’on se comprend !) 

Le foot doit montrer l’exemple

Je vais vous raconter, ça peut devenir plus clair. Depuis trois ans j’amène régulièrement Gabriel à ses entrainements de foot. Le jour où cette histoire s’est passée, il devait avoir huit ans. Nous roulions vers le stade, en voiture :

  • Mamina, tu sais à l’école y’a un nouveau jeu, c’est « qui tu choisis ? ». Tu veux y jouer ?
  • Oui, c’est quoi ?
  •  Tu es en haut d’un gratte ciel, tu as ton chat dans une main et dans l’autre ton iphone 10, pour sauver ta vie, tu dois dire qui tu choisis de jeter. Tu choisis quoi ?
  • Rooo, mais c’est quoi ce jeu ! Toi, tu as répondu quoi ?

Petit malin, il répond :

  • Je sauve le chat !
  • C’est parfait ! Moi aussi.

Mais je voyais bien que quelque chose le grattait. Après un court silence :

  • Mais, tu sais Mamina, y’en a qui disent que un chat ça peut retomber sur ses pattes, alors qu’un Iphone, ben il se brise en mille morceaux.

On y était. Avec plus grande fermeté (enfin j’espère !), j’ai répondu :

  • Gabi, écoute-moi, et souviens-t-en toujours, tu ne dois JAMAIS te poser ce genre de question, sinon tu deviens fou, et le monde après toi[1]. Tu ne dois pas réfléchir, même pas une seconde, tu sauves le vivant et pas la machine ! Tu as compris ?
  • OK

Alors…

A vous qui lisez ce texte, ne vous posez pas la question une seconde, arrêtons de toute urgence, dans certains cas comme celui-ci, de ratiociner, couper les cheveux en quatre, ou enc… les mouches (là, je pense être claire pour tout le monde).

 La coupe du monde ne PEUT plus se tenir au Qatar. C’est comme ça. Ce serait comme choisir votre Iphone contre votre chat.

Nous n’avons pas besoin d’attendre la fin du confinement pour préparer le monde d’après, au contraire escaladons aujourd’hui !

Cette coupe du monde est le domino en haut de la pyramide du pouvoir inhumain de l’argent, faisons le vaciller.

Vous qui lisez ce texte, ne vous faites-le circuler, traduisez-le, dessinez-le, peignez-le, photographiez-le, mettez-le en image, en chanson, en chorégraphie, faites-lui passer le périph, les frontières, les océans…

Soyons les patients zéro de demain.

A nous de jouer… collectif !

Les autres articles de Liliane Roudière :

VIEILLIR C’EST PASSER DE BRANCHE EN BRANCHE

CLAIRE BRETÉCHER, 50 ANS DE BD ET TOUJOURS DANS SA BULLE

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.