“STOP FÉMINICIDE !” : LE COUP D’ÉCLAT DES FEMEN AU PALAIS ROYAL

Capture Twitter Inna Shevchenko Femen
Capture Twitter Inna Shevchenko Femen

Les activistes du mouvement Femen se sont rassemblées jeudi 30 mai dans la cour du Palais Royal à Paris pour rendre hommage aux 60 victimes de féminicide. Et dénoncer “l’indifférence du gouvernement”.

Déployée dans la cour du Palais Royal une soixantaine de militantes aux seins nus est juchée sur les colonnes de Buren. Silencieuses, puis poings levés, les activistes ont ensuite craqué des fumigènes roses avant de scander “Aux femmes assassinées, la patrie indifférente”, “Pas une de plus!”, “Stop féminicide!”. Une mise en scène efficace pour dénoncer les assassinats de 60 femmes en France depuis le début de l’année. Un chiffre en augmentation comme l’a rappelé Marlène Schiappa dans un communiqué saluant “l’action (de ces) lanceuses d’alerte”. “Les meurtres de femmes par leur conjoint ou ex-conjoint se produisent avec une ampleur importante”.

Il est inadmissible qu’en 2019, en France, des femmes soient encore tuées par leur conjoint estimant qu’elles leur appartiennent…”

Marlène Schiappa

“L’indifférence du gouvernement”

Pour leur rendre hommage, les activistes avaient peint en noir sur leur poitrine le nom des femmes assassinées par leur conjoint ou ex compagnon. “Maureen battue à mort”, Céline défenestrée avec son bébé de 3 mois”, “Gaëlle poignardée enceinte de 6 mois”… Cette manifestation symbolique est destinée à “créer un Panthéon à ciel ouvert pour leur rendre hommage” a expliqué à l’AFP l’Ukrainienne Inna Shevchenko, leader du mouvement des Femen. “Tous les deux jours, on compte une nouvelle victime” et “nous ne voyons toujours pas l’action qu’on attend”, a-t-elle ajouté, fustigeant “l’indifférence du gouvernement”. La garde des Sceaux, Nicole Belloubet a récemment appelé les procureurs à développer une “véritable culture de la protection des victimes”.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.