PROTHÈSES MAMMAIRES : LA FRANCE INTERDIT LES MODÈLES FAVORISANT UN CANCER RARE

jaipiscineavecsimone_actu_implants_mammaire_interdiction
Capture JT France 2

Un courrier de l’Agence nationale des produits de santé (ANSM) révélé par Le Monde et la cellule d’investigations de Radio France indique que la France va interdire les modèles d’implants les plus répandus.

Dès ce vendredi, les prothèses mammaires à enveloppe macro texturée et les implants en polyuréthane sont interdites. Leur retrait a été décidé “au vu du danger rare mais grave que leur implantation est susceptible de constituer” explique le courrier du gendarme sanitaire. Cette décision est justifiée par une augmentation significative  depuis 2011 des cas de lymphome anaplasique à grandes cellules”(LAGC). Parmi les 500 000 femmes porteuses de ces implants mammaires, les plus répandus sur le marché (85%), 56 cas de LAGC ont été recensés. Trois sont décédées.

Courrier de l’ANSM anno… by on Scribd

C’est bien la texture qui est en cause. Les implants mammaires sont classifiés en fonction de la pellicule qui les recouvre. Les prothèses en silicone à surface rugueuse sont préférées à celles qui sont lisses car censées mieux tenir en place. Les modèles frappés par l’interdiction concerne six fabricants, Allergan, Arion, Sebbin, Nagor, Eurosilicone et Polytech. L’ANSM n’a pas pour autant opté pour une interdiction totale de ces implants, puisque les prothèses “anatomiques micro-texturées” ne sont pas concernées. Par ailleurs, compte tenu de la rareté du risque, l’agence ne conseille pas aux femmes de retirer les implants en cause.

Pour toute info un numéro vert a été mis en place : 0800 71 02 35