MIXITY, LA PLATEFORME DES ENTREPRISES TRANSPARENTES SUR LA DIVERSITÉ ET L’INCLUSION

jaipiscineavecsimone_initiatives_Mixity_diversité_inclusion
Capture plateforme Mixity

L’équipe fondatrice de Mixity a présenté le 5 février sa plateforme digitale. Elle restitue les politiques d’inclusion et de diversité développées au sein des entreprises. 6 d’entre elles ont joué les pionnières définissant leur empreinte sur la base des 5 critères RSE de Genre, Handicap, Multi-culturel, Multi-générationnel et LGBT+.

Beaucoup d’acteurs se sont engagés à nos côtés pour co construire cette plateforme” souligne Sandrine Charpentier, experte de l’innovation sociale et du genre dans la tech, co-fondatrices de la start up. A ses côtés, Dominique Crochu, engagée sur la place des femmes dans le sport, investie dans les questions d’égalité femme homme et Jérôme Fortineau, spécialiste de l’intelligence artificielle ont piloté ce projet tech for good, autrement dit une innovation technologique au service de l’innovation sociale.

Une co construction avec des entreprises pilotes

L’équipe de Mixity a proposé à des entreprises du secteur de la banque, de l’assurance de faire partie du programme pilote. AXA, Allianz, BCPE, ING, Orange, Sthree ont répondu a un questionnaire dense axé sur les 5 thématiques. Référencée sur la plateforme, l’empreinte de ces entreprises peut aussi être comparée aux performances d’autres sociétés. Le partage des indicateurs clés de la diversité et de l’inclusion dresse un état des lieux en toute transparence.

Mixity, un référentiel numérique

Pour Pascal Thebé, membre du comité exécutif d’Allianz, cela permettra de faire de la plateforme un référentiel notamment sur la question des écarts salariaux entre femmes et hommes. Jessica Laik, déléguée générale Tech for Good France, souligne que les entrepreneurs de la tech sont souvent issus du même moule, surdiplomés, hommes blancs trentenaires loin de l’exemplarité en matière de diversité et d’inclusion. Une contradiction dans une industrie numérique qui se positionne comme un levier d’insertion professionnel.

L’empreinte diversité et inclusion permet aux entreprises de se mesurer mais aussi de se comparer. Emeline Bourgoin, responsable RH chez ING estime que l’inclusion passe par les bonnes pratiqus dans les pays étrangers, autre référentiel important pour une vision externe de ces questions. La création d’un environnement inclusif devrait s’inscrire comme un atout supplémentaire pour recruter une génération en quête de sens.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.