HANDS AWAY : L’APPLICATION VA CARTOGRAPHIER LES LIEUX D’AIDE AUX VICTIMES DE VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

jaipiscineavecsimone_société_Hands_Away_cartographie

Après avoir lancé l’application d’alerte en 2016, l’association Hands Away souhaite aller plus loin dans l’aide aux victimes d’agressions sexistes et sexuelles dans la rue et les transports. Elle lancera au cours de l’année une carte répertoriant les structures d’aide.

Créée en 2016, à l’initiative d’Alma Guirao, l’application mobile permet aux victimes de géolocaliser le lieu de l’agression auprès des utilisateurs et utilisatrices situées dans un périmètre proche. Avec une communauté connectée de 40 000 personnes en France, l’application poursuit son développement avec la réalisation d’une cartographie des lieux d’aide aux victimes. “On recevait des messages de personnes qui partageaient leurs expériences et qui ne savaient pas à qui en parler, ni comment réagir. Comment porter plainte ?” explique Léa Thuillier, responsable de la communication. Beaucoup ignore encore qu’on peut porter plainte dans le cadre de la loi sur l’outrage sexiste souligne-t-elle.

Afin de répondre à cette demande, l’association a décidé de répertorier sur une carte les structures d’aides et d’accompagnements psychologiques et judiciaires les plus proches du lieu de l’agression. Les associations, les commissariats et les hôpitaux sont au coeur de ce dispositif. Pour l’heure, Hands Away souhaite s’appuyer sur des bases de données existantes, comme celles du centre Aubertine Auclert qui oriente plus largement les femmes victimes de violences en Ile-de-France et sur la plateforme du Secrétariat d’Etat à l’égalité Femmes-Hommes répertoriant les associations nationales. Afin de financer ce projet, une opération de financement participatif est en cours sur la plateforme Hello Asso. “L’objectif est d’obtenir 30 000 euros”. Il reste 8 jours !

Plus d’infos : Hands Away

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.