fbpx

SI LE BIEN-ÊTRE À L’ÂGE ADULTE SE JOUAIT À LA CRÈCHE ? LA SÉRIE DOCUMENTAIRE DE VALERIA LUMBROSO

1000 jours pour grandir - documentaire Valeria Lumbroso
© Colin Maynard

La réalisatrice Valeria Lumbroso signe au sein de la collection documentaire  “1000 jours pour grandir” un nouvel opus intitulé “grandir avec les autres”. 9 épisodes de 3 mn tournés dans la crèche  “les petits pots rouges” du réseau Léa & Léo en synergie avec les conceptrices d’une pédagogie innovante. Depuis 2008 “L’itinérance ludique” repense le fonctionnement des crèches et la place physique de l’enfant. Impulsée au sein de la structure pionnière de Colombelles (Calvados) la pédagogie fait de  l’expérimentation de chaque enfant le socle de son apprentissage de son rapport aux autres. Articulés autour d’un atrium central, les différents espaces de jeux sont en libre circulation. Immersion.

Il faut les voir se croiser. Les plus grands marchent, les plus jeunes se déplacent à 4 pattes ou en rampant. Tous vont et viennent au gré de leurs envies d’explorateurs pour investir l’un des 5 espaces de jeux mis à leur disposition. La scénographie des lieux rend compte de l’initiative portée par Laurence Rameau puéricultrice, formatrice auprès des professionnels de la petite enfance et Anne-Marie Debelle responsable pédagogique des crèches Léa & Léo. “C’est une pédagogie qui a été appliquée dans toutes nos crèches. Il faut faire confiance aux enfants. Ils nous montrent toutes leurs compétences”. L’expérimentation est la base quel que soit l’âge de l’enfant. Des jeux au repas, chaque enfant dessine une “itinérance ludique” au cours de laquelle ils côtoient des plus grands et des plus petits. Ils apprennent de leur rencontre fortuite. “Les professionnels font advenir les compétences des enfants” reprend Laurence Rameau. “Par exemple quand les plus petits mangent seuls leur yaourt et les plus grands vont chercher leur plateau au self. On ne fait pas à la place des enfants”. Même lorsque les visages se maculent de compote !

 

Expérimenter pour mettre en valeur les compétences des enfants

Valeria Lumbroso qui a croisé sur son chemin le neuro psychiatre Boris Cyrulnick s’intéresse depuis 2001 aux questions liées au développement de l’enfant. “J’ai toujours eu ce goût pour l’art et pour la science”. Contactée par Laurence Rameau elle met à sa disposition son approche théâtrale, fruit de son expérience de metteure en scène. “J’ai fait beaucoup d’improvisations et ma façon de travailler consistait à identifier l’intention du personnage. Et je m’en sers dans le documentaire pour capter ce qui se passe entre les enfants de la crèche”. La caméra qui a su se faire oublier de tous capte en permanence le mouvement. “Ce côté affairé de l’enfance” est bouillonnant. Les parcours sont balisés par une profusion d’objets. D’un espace à l’autre l’imagination prend le pouvoir. Les seaux deviennent des chapeaux, les cuillères en bois des instruments de musique. L’imitation des gestes et des attitudes entre les enfants se propage.

 

Si on favorise cette imitation dans cette crèche en donnant beaucoup d’exemplaires du même objet  il y aura beaucoup moins de conflit. Parce que le conflit est une imitation qui n’a pas pu se produire. Souvent les enfants s’arrachent les jouets parce qu’ils veulent faire comme l’autre et c’est un peu pareil entre adultes. Valeria Lumbroso.

 

Valeria Lumbroso, Anne-marie Debelle, Laurence Rameau
Valeria Lumbroso, Anne-marie Debelle, Laurence Rameau

Cette pédagogie vient du terrain. D’autres y ont travaillé avant. “On pourra reconnaître qu’il y a du Montessori, de la pédagogie interactive, du Freinet… Il n’y a jamais eu de pédagogie spécifique dans les crèches. On a toujours utilisé une pédagogie scolaire”. Laurence Rameau travaille une approche qui fuit la frustration de l’enfant. “On sait aujourd’hui par les recherches sur les neurosciences que plus un cerveau de bébé aura été baigné dans le bien-être plus il va se développer correctement. La frustration arrivera plus tard. mais ce n’est pas la peine d’en rajouter” ! Si la série s’adresse aux parents d’enfants en bas âge elle a une valeur pédagogique auprès des professionnels de la petite enfance. Laurence Rameau se réjouit que la diffusion de ces épisodes mettent en lumière le travail fait quotidiennement au sein des crèches et souvent ignoré des parents eux-mêmes. “Aujourd’hui cette pédagogie constamment en évolution est portée par une centaine de crèches en France”. Une goutte d’eau dans l’océan des 15 000 crèches présentes en France. Fondée sur la liberté et le goût pour l’exploration des enfants “l’itinérance ludique” se double d’une présence rassurante : l’adulte phare. Concept imaginé par Anne-Marie Fontaine, spécialiste de la psychologie du développement.

 

L’adulte n’est pas un animateur. Il est un repère dans le parcours de l’enfant, prêt à le sécuriser, le consoler, lui faire un calin… Laurence Rameau.

 

Un futur adulte serein ?

Si la crèche du 21ème siècle a trouvé son modèle comment imaginer le basculement vers l’école aux espaces fermés et contraignants ? “On cherche à avoir des adultes qui aient confiance en eux. Et qui ont appris plein de choses. Ils possèderont un socle d’apprentissage par l’exploration qui va leur permettre de comprendre plus tard des concepts beaucoup plus abstraits”. Laurence Rameau réfute l’idée que la crèche prépare le passage à l’école. “L’objectif est de leur donner des bases qui vont les aider tout au long de leur vie. On fait les routes qui seront plus tard bitumées par d’autres à l’école”. Les connexions entre les neurones établies dès le plus jeune âge sont le terreau sur lequel s’appuieront les futures connaissances. Pédagogie en perpétuelle évolution, “l’itinérance ludique” se nourrit de l’observation des enfants. ” Les bébés nous enseignent”. Laurence Rameau souhaite poursuivre en travaillant sur l’accueil des parents. Valeria Lumbroso auteure d’un web doc sur l’autisme prépare deux nouvelles séries “Grandir autrement” sur les troubles du développement et “Grandir en sécurité” en partenariat avec la Croix Rouge.

Diffusion France 5 tous les vendredis 9h 30 “la maison des Maternelles”

 

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.