fbpx

MEDIAS : LES FEMMES TOUJOURS PEU VISIBLES

jaipiscineavecsimone_femmes_invisibilité_média

La 6ème édition du classement annuel des 1000 personnalités les plus médiatisées dans la presse française réalisé par Press’Edd pointe la très faible part des femmes dans ce palmares : 15,3%, soit le 2ème niveau le plus bas depuis la création de cette veille médiatique.

Etabli à partir des 1 500 premiers titres de la presse française (presse quotidienne nationale, presse quotidienne régionale, presse magazine – hebdomadaire et mensuelle – presse hebdomadaire régionales presse professionnelle et spécialisée) et de 1 500 sites du web éditorial ce classement scanne une réalité que les mouvements de libération de la parole des femmes n’ont pas modifié. La part des femmes dans les médias reste insignifiante. Politique (28%), sport (45%), culture et médias (22%), business (5%) composent inégalement le classement.

Les femmes politiques plus visibles que les autres

Parmi les politiques, l’étude réalisée par la plateforme spécialisée dans la veille et l’analyse des médias cite Angela Merkel et Marine le Pen respectivement classées 12ème et 14ème. La première gagne une place, la seconde en perd 11 par rapport à l’an dernier. Theresa May en pleine tourmente du Brexit figure également parmi les 7 femmes qui ont réussi à se hisser dans le top 50 général. Parmi les 50 premières personnalités féminines du classement, 26 sont issues de la sphère politique. Le rapport relativise toutefois. Car “la visibilité des 10 premières femmes les plus représentées dans la presse française est directement associée à des difficultés politiques diverses et autres controverses plutôt qu’à des actualités positives”.

Les businesswomen : une exception

Les businesswomen ne représentent qu’un 1% des femmes citées. Il faut bien chercher pour trouver une femme dans cette catégorie. Et c’est à la 242ème place que figure Christiane Lambert, éleveuse porcine et présidente de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles). Sans surprise les hommes trustent les premières places. Marc Zuckerberg, Elon Musk, Guillaume Pépy et Carlos Ghosn occupent le top 5.

La culture et le sport marqués par la succession Hallyday et la Coupe du monde de Football

Sans étonnement les footballers français arrivent en tête des personnalités sportives. Effet Coupe du Monde indéniable sur les 2 premiers cités : Kylian Mpabbé précède Didier Deschamps. Globalement, les bleus occupent 17% du volume des citations dans cette section. Pour la culture, l’actu, là encore oriente le classement. Laetitia Hallyday et Laura Smet accèdent au top 10 devant KIm Kardashian et Catherine Deneuve.

Une faible représentation des femmes malgré des initiatives

Malgré les initiatives engagées depuis quelques années pour lutter contre cette invisibilisation des femmes, les chiffres stagnent. Au nombre de celles-ci, on peut citer le collectif de journalistes “Prenons la Une” s’est transformé en association pour lutter contre les femmes victimes de harcèlement au sein des rédactions. Et le site “les Expertes” fondé en 2015 pour contrer la domination masculine des experts invités dans les médias.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.