L’AIDE INTERNATIONALE DU CANADA SOUMISE A L’ÉGALITÉ HOMME FEMME

site gouvernement canadien
site gouvernement canadien

Par la voix de Marie-Claude Bibeau, Ministre du Développement international et de la Francophonie le gouvernement d’Ottawa a lancé aujourd’hui une  politique féministe d’aide au développement international. Destiné à promouvoir l’égalité des sexes et le leadership féminin, ce programme est présenté comme l’approche la plus efficace pour réduire la pauvreté et construire un monde plus prospère et plus pacifique. Avec un budget de 150 millions de dollars sur 5 ans, la politique d’aide du Canada s’appuie sur la réalité économique :  les femmes sont un vecteur de croissance essentiel.

Marie-Claude Bibeau a dévoilé en présence de représentants d’ONG les objectifs clés de sa politique d’aide internationale. Donner plus de pouvoir aux femmes et assurer l’égalité des sexes passeront par l’attribution de subventions à des organismes locaux qui respecteront ce nouvel axe féministe. Une volonté affirmée dès le mois de septembre 2016 dans le cadre de la Coopération entre le Mali et le Canada. “le Canada sera de plus en plus présent en Afrique et particulièrement en Afrique francophone et les femmes et filles seront au cœur de toutes les actions”.

Elaborée après consultation auprès de 15 000 personnes dans 65 pays, la politique d’aide mise en oeuvre  pour soutenir l’égalité entre les sexes et l’empowerment féminin appuiera des initiatives qui améliorent la protection et la promotion des droits fondamentaux des femmes et des filles . Précisément celles qui “leur donnent une participation accrue dans la prise des décisions au même titre que les hommes, particulièrement quand il s’agit de l’instauration d’un développement et d’une paix durables, un accès et un contrôle plus équitables en ce qui concerne les ressources dont elles ont besoin pour assurer une égalité sociale et économique continue”.

 

Dorénavant, pour recevoir un financement canadien, tous nos partenaires devront s’assurer de consulter les femmes localement, de les impliquer dans la prise de décision et de les impliquer significativement dans la mise en œuvre de leurs projets.

 

 

Capture site gouvernement canadien
Capture site gouvernement canadien

 

Six objectifs sont identifiés : l’égalité entre les sexes et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles, la dignité humaine, la croissance au service de tous, l’environnement et l’action pour le climat, la gouvernance inclusive, la paix et sécurité. Un vaste plan qui prend particulièrement en compte  la lutte contre les violences sexuelles, l’éducation, l’accès au financement, la participation des femmes à la société civile et leur plus grande participation au processus de paix dans les Etats touchés par un conflit armé. Un programme ambitieux à la mesure des investissements envisagés. “Ils représenteront 15 % de la contribution canadienne soit 2,6 milliards de dollars en aide au développement, comparativement à 2 % en 2015-2016”.

 

 

 

Comments · 1

  1. Bonjour madame! Suis Esther Mawano coordonnatrice d’une organisation dénommée Action au service de la femme pour l’Épanouissement des talents. ASFET-ONGD .Nous Sommes en Afrique, en RDC,Nord kivu, ville de Butembo. Nous encodrons les femmes dans l’apprentissage des métiers en vue de l’autoprise en charge et abaissé le taux de la pauvreté et aider les femmes dans la prise de décision étant utile dans la société. Sur ce nous sollicitons votre aide financier car nous voulons construire un centre d’apprentissage qui encadrons plus de 500 femmes dans différents métiers que nous faisons. Notre numéro +243994003904

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.