KATE WINSLET REFUSE QUE L’ON RETOUCHE SON VENTRE DANS UNE SCÈNE DE SEXE

Kate WInslet

Kate Winslet milite pour rester naturelle. L’actrice britannique qui incarne une détective  dans la série “Mare of Easttown” produite par HBO a catégoriquement refusé que la production lisse son ventre à l’écran.

L’égérie de la maison Lancôme joue le personnage d’une détective dépressive, déjà grand-mère qui enquête sur le meurtre d’une adolescente. L’actrice y apparait sans fard, mal fagotée dans des vêtements informes et mal repassés. Et si la série cartonne c’est sans aucun doute parce que la femme de 45 ans se montre avec ses imperfections, loin des icônes hollywoodiennes à la peau lissée. The New York Times raconte la jubilation de la comédienne à dénicher des accessoires pour son personnage. « Chaque fois que nous trouvions quelque chose de peu flatteur (…)nous sautions en l’air en disant : “Oui ! Nous allons porter ça !”».

Toutefois, le souhait de paraitre sous le physique réel d’une femme de 45 ans n’a pas été envisagé par le réalisateur de Mare of Easttown. Craig Zobel lui a proposé de couper au montage son « bout de ventre gonflé » dans une scène dénudée avec son partenaire Guy Pearce. « N’y pense même pas » a rétorqué Kate Winslet. Ainsi que le raconte le magazine américain, l’héroïne de Titanic a du bataillé également au sujet de son image sur l’affiche du film qu’elle a retoquée deux fois. « Je suppose que c’est pour cela que les gens se sont attachés à ce personnage (…) car il n’y a clairement pas de filtres. C’est une femme à part entière, imparfaite, avec un corps et un visage qui reflètent son âge, sa vie et ses origines. » a assuré l’actrice.

Kate Winslet se bat contre l’âgisme

L’actrice dont l’interview a été massivement partagé sur les réseaux sociaux se bat contre l’âgisme qui impacte la vie des femmes à l’approche de la cinquantaine. Kate Winslet s’inscrit dans un mouvement qui dépasse son statut de star et qui parle à toutes les femmes. Victime de grossophobie dans son enfance, la productrice de la série alors âgée de 41 ans, rappelait dans une conférence qu’ « Aux yeux des gens, j’étais la plus improbable des candidates, et pourtant j’ai été choisie pour jouer Rose ».

Lire aussi sur J’ai PIscine Avec Simone :

CAROLINE IDA, INFLUENCEUSE SILVER «SANS TABOUS NI LIMITES»