LA MINI PLAYLIST DE SIMONE TO FEEL GOOD

Nina Simone
Nina Simone

Un petit tour d’horizon musical émaillé de « Simone ». Une playlist pop-rock, jazz, électro … à écouter sur place ou à emporter.

Elle est l’une de nos égéries favorites. Nina Simone enregistre « Feeling good »  en 1965 sur l’album  « I put a spell on you ». Une chanson écrite en 1964 par Anthony Newley et Leslie Bricusse pour la comédie musicale The Roar of the Greasepaint – The Smell of the Crowd. Elle en fera un standard, un titre culte dont on lui attribue souvent la paternité. 325 versions par 152 artistes ont été enregistrées à ce jour.

A 20 ans, Amber Simone est une auteure interprète à la voix androgyne et envoutante. Sur le site urbansoul.be elle explique : Je voulais vraiment créer quelque chose qui pourrait aider les gens à se sentir bien. Quelque chose qui capturerait, d’un point de vue sonore, les moments euphoriques de la vie qu’on expérimente tout le temps, explique-t-elle sur The Four Oh Five . Que ce soit l’amour, les drogues, la religion ou autre : nous sommes tous à la recherche de ces choses-là. « Feeling High » parle de cette quête de ce qui nous permettra de se sentir libre ou épanoui, ce grâce à quoi on se sentira invincible. »

Chanteuse, compositrice et actrice Carly Simon décroche son premier hit avec ce titre sorti en 1972. « You’re so vain » ( tu es si vaniteux) est dédié à l’un des hommes de sa vie. Longtemps resté mystérieux, elle révèle en 1975 que le deuxième couplet de la chanson a été inspiré par Warren Beatty et pour le reste, deux autres hommes dont elle ne dévoile pas l’identité. Un jeu de piste démarre alors pour connaitre le nom du (peu) chanceux. Carly Simon livrera au fil de années des indices. Les lettres A, E et R figureraient dans le nom. Des oreilles bien affûtées affirment que le nom murmuré dans la chanson est bien David comme David Geffen, son producteur chez Elektra records. Une fois de plus démenti, le nom reste mystérieux. Toujours au nombre des suspects, figurent Mick Jagger, Kris Kristofferson et Cat Stevens !

Contrairement à son nom, Au revoir Simone est un trio New-Yorkais formé à Brooklyn (USA) en 2003. Baptisé du nom d’une réplique d’un film de Tim Burton « Pee-wee’s Big Adventure », le groupe distille un électro pop avec une certaine douceur et des claviers bien tempérés. Le clip largement inspiré d’After hours de Scorcese fait de « Crazy » le titre phare de l’album « Move on spectrum » (2013). Un titre idéal pour partir en voyage. « Oh you girls drive me crazy” se chante sans fin pour faire l’école buissonnière.

Vanessa Paradis a réenregistré « Adrienne » en bonne compagnie. Albin de la Simone, auteur, compositeur, interprète, instrumentiste, choriste, arrangeur et réalisateur participe à cette chanson espiègle. Une collaboration supplémentaire à ajouter à ses talents d’arrangeur acoustique et de directeur musical de la tournée de Vanessa Paradis dont il fait les premières parties en solo en 2010.

« Je n’ai rien mais il me reste ma vie » chante Nina Simone en 1968. Lisa Simone, sa fille, reprend à 52 ans « Ain’t got no I got life » sur son premier album original « All is Well » (2014). Une créativité tardive libérée de l’image écrasante de sa mère. Un hommage apaisé à l’activiste engagée en 1968 dans le combat pour les droits des noirs afro-américains, aux États-Unis. Lisa Simone a derrière elle une carrière à Broadway en tant que chanteuse de comédies musicales et un engagement loin des sunlights dans l’US Air Force en tant qu’assistante en ingénierie.

Comments · 3

Laisser un commentaire

*