LA PÉTITION : L’ENGAGEMENT CITOYEN DES FÉMINISTES

Bettina Zourli
Bettina Zourli

Les récentes nominations au gouvernement de Gérald Darmanin et de Eric Dupond-Moretti ont soulevé une vague de protestations. Plusieurs pétitions ont été lancées pour demander leur démission, rappelant que le premier est accusé de viol et harcèlement sexuel et le second encourage la culture du viol par des propos sexistes et misogynes. Nous avons discuté avec Bettina Zourli, fondatrice du compte Instagram “Je ne veux pas d’enfant” dont la pétition a recueilli plus de 100 000 signatures.

Pourquoi avoir lancé une pétition ?

Au départ, c’est venu d’un trop plein lorsque j’ai regardé les infos avec la nomination du gouvernement. J’ai eu la sensation qu’écrire un post n’allait pas être suffisant pour exprimer mon mécontentement. Les réseaux sociaux ont l’avantage que tout peut devenir viral très vite. J’ai donc discuté avec une dizaine d’autres comptes féministes comme le mien pour lancer une pétition qui soit un socle plus officiel. Nous avons écrit ensemble la pétition pour que le texte soit le plus complet possible.

Quel impact souhaitez vous avoir avec cette pétition ?

De manière utopiste on pourrait dire que notre but c’est d’amorcer la démission de ces deux ministres, mais nous n’en sommes pas là. Nous souhaitons plutôt donner un espace de paroles et d’engagement. C’est la même démarche que d’aller voter. Nous voulons dénoncer un climat global. Au delà de la culture du viol qui est présente il y a toutes les problématiques sur les violences policières liées au racisme qui concernent aussi Monsieur Darmanin, ainsi que toutes les questions autour de la communauté LGBTQIA. C’est aussi l’occasion de cristalliser tous ces combats en un seul, parce que les combats féministes sont parfois très divergeants, et on ne voulait pas rentrer dans du féminisme bourgeois blanc, nous voulions rassembler le plus de monde possible. La pétition est très inclusive.

8 mois après la fin du Grenelle piloté par Marlène Schiappa, anciennement Secrétaire d’Etat à l’égalité Femmes-Hommes, nouvellement Ministre déléguée à la citoyenneté sous la direction de Gérald Darmanin, le gouvernement assume ses positions sexistes, misogynes, LGBTQIA+phobes, et reste, une fois de plus, silencieux face aux appels de celles et ceux qui demandent plus de justice et de paix.

Extrait de la pétition

Ce combat s’inscrit dans un mouvement plus large de défense du droit des femmes ?

Etant française je me sens plus concernée même si j’habite en Belgique maintenant. C’est un risque européen au regard de la montée du populisme, il y a une menace globale sur le droit des femmes, outre altlantique on remet en cause le droit d’accès à la pilule. Depuis 2018 il y a des manifestations féministes globales dans le monde, ça témoigne de quelque chose.

Il n’y a que l’activisme qui pourra faire bouger les choses ? Les lois ne suffisent pas ?

Pour beaucoup l’égalité est atteinte grâce aux lois. Mais les mentalités n’ont pas changé. Il y a un manque de diversité dans la composition du gouvernement, cela reste un gouvernement élitiste dont les membres sortent des mêmes écoles, avec les mêmes modèles. Dénoncer sur les réseaux sociaux ce n’est pas suffisant, l’activisme est primordial car il mobilise. Les nominations de Darmanin et Dupont Moretti montrent qu’on n’écoute jamais les personnes concernées. Elles ne sont pas prises en compte. Aujourd’hui il y a une convergence des luttes qui est énorme. il ne faut pas être pessimiste, nous aurons au moins un espace d’expression.

Et c’est ce que vous faites avec votre compte instagram “je ne veux pas d’enfant” ?

Tout est lié. Dans le cas du désir d’avoir des enfants cela renvoit aussi à des considérations sexistes dans l’emploi, à la charge mentale dans les foyers. C’est aussi la question de l’appropriation de son corps, de l’infantilisation de la vie des femmes. Car quand je dis que je ne veux pas d’enfant, on me répond que je vais forcément changer d’avis, que je ne suis pas une vraie femme … Depuis que je parle de ce sujet je m’aperçois que les femmes qui ont des enfants sont confrontées aux mêmes discours ! Nous ne sommes pas écoutées.

Quelle suite donnerez vous à cette pétition ?

L’égalité femme homme est la grande cause du quinquennat pendant encore deux ans. J’imagine créer une vague d’interpellations à un jour et une heure donnés sur les réseaux sociaux et contacter Elisabeth Moreno pour réfléchir à ce qu’on peut mettre en place pour la fin du mandat de Mr Macron.

Lien de la pétition

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.