WENDY TUCK : PREMIÈRE FEMME À GAGNER UNE COURSE À LA VOILE AUTOUR DU MONDE

jaipiscineavecsimone_grand_bain_Wendy_Tuck_Clipper_round_the_world
Wendy Tuck © clipper round the world

Wendy Tuck est la première navigatrice à remporter l’une des courses les plus prestigieuses au monde. L’australienne de 53 ans vient de boucler la Clipper Round the World Race samedi 26 juillet. 11 mois après le départ. Dans son sillage la britannique Nikki Henderson prend la deuxième place . Girls power sur les mers du globe !

Sir Robin Knox Johnston co-fondateur de la course et premier navigateur  solo autour du monde sans escale a salué l’exploit. “Le fait d’avoir deux femmes aux deux premières places est remarquable” ! La Clipper Round the World Race est l’Everest des marins de course au large. Sur des monotypes de 70 pieds (environ 20m) 712 marins de 41 nationalités ont embarqué pour une course de 40 000 miles nautique. A bord du “Sanya Serenity Coast” Wendy Tuck a mené son équipage à la victoire. “Je ne pense pas que ce soit le fait d’ête une femme. J’ai juste fait ce que j’ai fait. Mais je suis vraiment fière de mon équipe” a réagit la navigatrice.

 

Elles n’ont eu aucune faveur parce qu’ils étaient des femmes. Elles se sont battues avec des marins extrêmement compétents et elles les ont battus. Je pense que ça dit à n’importe quelle femme, n’importe quelle fille, vous pouvez le faire si vous le voulez. Robin Knox-Johnston –  Theguardian.com

 

Modeste elle a ajouté “Ce sont eux qui ont fait tout le travail. Et considérant que beaucoup n’avaient jamais navigué auparavant, ce qu’ils ont accompli est incroyable”. A ceux que la course au large n’évoque rien rappelons que sillonner les mers du globe (même en plusieurs étapes) est une épreuve physique et mentale. Les légendes féminines sont peu nombreuses dans une spécialité encore majoritairement dominée par les hommes. En France Ellen Mac Arthur (42 ans) a remporté la route du rhum en en 2002 et Florence Arthaud en 1990. Pour qu’elles ne fassent plus figure d’exception la britannique Samantha Davis a lancé en 2015 le le Magenta Project. Un collectif de marins engagés pour promouvoir la place des femmes dans les compétitions de voile au plus haut niveau.

 

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.