KATE SHEPPARD L’ACTIVISTE QUI DONNE LE DROIT DE VOTE AUX NÉO ZÉLANDAISES AVANT LE RESTE DU MONDE

Kate Sheppard
Kate Sheppard

Le 29 avril 1945 les françaises se rendent aux urnes pour la première fois. Une victoire que la Nouvelle Zélande remporte 75 ans plus tôt grâce à Kate Sheppard, activiste dont le combat fait de son pays le premier au monde a donné le droit de vote aux femmes.

Lors du 125ème anniversaire célébrant le suffrage féminin, Jacinda Arden, la première ministre néo zélandaise a cité la femme qui l’inspirait. “La Nouvelle-Zélande abrite des femmes leaders étonnantes, fortes et puissantes qui peuvent faire changer les choses, il suffit de voir ce que Kate Sheppard a fait”. Un héritage que la fondatrice de la Woman’s Christian Temperance Union (ligue féminine internationale fondée à Cleveland en 1874) a acquis de haute lutte en mobilisant les néo zélandaises par voie de pétition. La 3ème est la bonne et se compose de 24 000 signatures réparties sur 546 feuilles de papier collées formant un cylindre de 270 mètres. Spectaculaire impression ! Les néo zélandaises voteront le 28 novembre 1893.

Kate Sheppard liste 10 raisons pour lesquelles les femmes doivent voter

Cinq ans plus tôt, l’organisation féminine envoie à chaque membre du Parlement un texte intitulé ” 10 raisons pour lesquelles les femmes devraient voter”. Parmi lesquelles elle invite à prendre en compte les qualités des femmes. “Car il n’est pas encore prouvé que l’intelligence des femmes n’est égale qu’à celle des enfants, ni que leur statut social est comparable à celui des fous ou des condamnés”. Cette précision faite sur leur capacité intellectuelle, la WCTU évoque leur vote comme gage du maintien de la démocratie. “Parce que les femmes considèrent naturellement chaque question d’un point de vue quelque peu différent de celui des hommes, de sorte que si leurs intérêts, leurs buts et leurs objets sont très généralement les mêmes, elles voient souvent ce que les hommes ont négligé, et ajoutent ainsi une nouvelle sécurité contre toute législation partielle ou unilatérale”.

Le vote des femmes contre les lobbys de l’alcool

Le vote des néo zélandaises s’inscrit comme un moyen politique pour interdire la vente d’alcool, source de violences domestiques. Face aux lobbys, les femmes souhaitent voter pour des candidats favorables à la prohibition.”Tout ce qui sépare, que ce soit la race, la classe, la croyance ou le sexe, est inhumain et doit être surmonté” écrit Kate Sheppard, qui poursuit un militantisme pour les droits globaux des femmes. Elle s’engage pour que les femmes accèdent à l’indépendance financière, à l’égalité salariale et à l’éducation. Des questions également au programme de Jacinda Arden.

Dans une tribune Katie Pickles professeure d’histoire à l’université de Canterbury trace un paralèlle entre les deux femmes. “L’attention qu’Ardern porte aux enfants et aux jeunes, et sa mission de mettre fin à la pauvreté des enfants, se poursuit sur les traces de Sheppard. Ainsi que les promesses du parti travailliste de fournir des logements de qualité et abordables, de meilleurs soins de santé, plus de police et une éducation gratuite”.

Référence du féminisme, Kate Sheppard deviendra éditrice et propriétaire du journal “The white Rubbon” ( Le ruban blanc). Une prouesse supplémentaire qui lui vaudra l’hommage de son pays. Elle est la seule femme dont le visage figure sur les billets de banque néo zélandais de 10$.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.