FESTIVAL AMÉRICAIN DE DEAUVILLE : UNE SÉLECTION FÉMINISTE

Geena Davis actrice et productrice américaine
Geena Davis ©DR

Le festival du cinéma américain de Deauville a présenté le programme de sa 45 ème édition. Une sélection qui fait la part belle aux actrices et réalisatrices. Pas une volonté délibéré selon Bruno Barde, son directeur, mais le reflet de la société.

Se positionnant clairement dans l’après #MeToo, la 45 ème édition reflète plus que jamais l’évolution de la société. Le Festival qui se déroulera du 6 au 15 septembre dans la ville normande présente une quasi parité, là où Venise et Cannes peinent à atteindre cet objectif. Bruno Barde, directeur du Festival annonce une sélection féministe affirmée. 6 des 14 films en compétition, et 11 des 36 longs métrages présentés hors compétition sont réalisés par des femmes. “Elles ont permis que leur talent soit reconnu par leur lutte. Elle affirment le droit d’avoir une sexualité, leur position dans la famille, leur position dans la société. Nous y participons en cherchant les talents, ils sont souvent dans la grâce féminine”.

Deauville Talent Award au féminin

Ainsi, Les Deauville Talent Award mettront à l’honneur plusieurs générations d’actrices. Kristen Stewart (29 ans) sera à l’affiche de deux films inspirés de faits réels : JT Leroy de Justin Kelly, l’alias transgenre d’une femme écrivain incarnée par Laura Dern, et Seberg de Benedict Andrews, concernant la vie de l’actrice confrontée aux intimidations du FBI pour son soutien au parti Black Panther. Sienna Miller (37ans) et Geena Davis (63 ans) complèteront cet hommage féminin. La protagoniste de Thelma et Louise viendra présenter, avec sa casquette de productrice, This Changes Everything, le documentaire de Tom Donahue, consacré à la sous- représentation des femmes dans l’industrie américaine du divertissement.

J’ai réalisé que, de tous les secteurs de la société frappés par une inégalité de genre, le seul où le problème peut être réglé du jour au lendemain, c’est celui de ce qui est visible à l’écran

Geena Davis

Accroitre la présence des femmes

Particulièrement engagée sur le sujet, Geena Davis a créé en 2004 Institute on Gender in Media pour accroitre la présence des femmes dans les films de cinéma et de télévision. “J’ai commencé à peu près à l’époque où Meryl Streep, Glenn Close et Jessica Lange avaient été nominées dans un grand film chaque année. Mais la rumeur disait qu’une fois à Hollywood, les femmes n’avaient plus d’emploi, à 40 ans” confiait-elle récemment à Vogue. Elle y raconte comment Thelma et Louise a changé sa vie. “Travailler avec Susan Sarandon a changé ma vie, parce que je ne connaissais pas de femmes comme elle qui disaient ce qu’elles pensaient et exprimaient ce qu’elles voulaient. J’ai été élevée pour sentir que la chose la plus importante dans la vie était d’être poli et de ne pas causer de problèmes”. Sophie Turner, héroïne de la série culte de HBO Game Of Thrones recevra le prix Nouvel Hollywood.

L’iconique Catherine Deneuve

Pour la compétition, Anna Mouglalis mènera le jury de la révélation et Catherine Deneuve présidera le jury principal au côté de Claire Burger, Valéria Golino, Orelsan, Nicolas Saada et Gaspard Ulliel. L’actrice iconique française recevra sa “mémoire numérique” lors de la soirée d’ouverture l’ensemble de sa carrière compilée par l’INA. Une initiative inédite comme celle qui rassemblera les présidents des précédentes éditions pour célébrer les 25 ans de la compétition du festival.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.