AGISME : LA COMÉDIENNE ALI WENTWORTH 53 ANS TACLE LES MILLENNIALS

La comédienne Ali Wentworth se moque des millennials

Petite mise au point de l’actrice américaine Ali Wentworth (53 ans) sur le site Harpers Bazaar à propos de l’âgisme. Dans une chronique à l’attention des millennials (nés entre 1980 et 2000) la comédienne rappelle avec beaucoup d’humour à la jeune génération que l’âge est une donnée inévitable. Cette chronique intitulée « Qui moi ? Sans importance ? Un essai sur le vieillissement » est à mettre entre toutes les mains. Simone l’a lue pour vous.

Ali Wentworth actrice, auteure de 4 livres et productrice n’est pas une débutante en quête de rôles. Pourtant lors d’un rendez vous dans une agence avec laquelle elle travaille régulièrement, une armée de millennials refuse d’acheter son film. Elles lui  expliquent « assez brutalement qu’il n’y pas de rôles pour une femme blanche d’âge mûr ». La phrase déclenche chez la comédienne qui a créé son propre show (Nightcap) une réflexion à l’attention de cette génération. Leur manque d’empathie la choque. « A leurs yeux j’étais devenue sans importance ».

Comme si pour exister il fallait faire partie de la communautés des millions de filles en bikinis aux abdos en béton. « Je me maquille depuis plus de 30 ans et ce n’est pas un foetus qui va m’expliquer comment masquer mes cernes »! s’indigne l’actrice qui a 53 ans explique qu’elle ne ressemble pas du tout à sa mère au même âge. « Elle sillonnait le Maine au volant de sa Prius à 160 km/h ». Ce qui traduit un comportement qui lui est étranger. Ali Wentworth à l’aube de la cinquantaine à l’impression de flâner dans une salle d’attente. « Un moment où si votre mari décide de vous quitter pour la baby sitter vous ne pourrez même pas lutter contre les jeunes divorcées ».

 

Sur le même sujet : Les comédiennes de plus de 50 ans à l’assaut des stéréotypes sexistes

 

La cinquantaine est un moment où vous pouvez ne pas vous souvenir du nom d’un ami et où votre vagin s’atrophie !

 

Quels que soient les artifices que les femmes emploient le vieillissement est une vérité universelle. Et malgré leurs bikinis et leur poses sur Snapchat il manque aux millennials l’expérience. La comédienne liste tout ce qui constitue la femme qu’elle est à 53 ans. « Je connais les conséquences des choses. J’ai vu des femmes détruites par des relations extra conjugales. J’ai tenu la main d’une amie à qui on a dit qu’elle n’aurait jamais d’enfants. J’ai eu des aventures passionnées avec un réalisateur français, une star de cinéma britannique et un menuisier italien. Donc je sais à quoi ressemble une relation. Et comment elle finit ».

 

J’ai un message pour toutes les filles de 20 ans qui passent leur temps à prendre des selfies pour se donner confiance. Croyez moi rien de tout cela n’aura d’importance à long terme et moi je ne me suis jamais sentie aussi pertinente.

 

La créatrice du show télévisé se réjouit de ne pas plus être la femme qu’elle était à 20 ans. Aujourd’hui la quinqua n’a plus de temps à perdre. L’urgence rend ambitieuse. les rêves doivent être réalisés. Tout est une question de point de vue. Lorsque Ali Wentworth regarde ses amies, elle voit des femmes libres qui ont créé le mouvement Time’s Up, ont créé des fondations, des émissions de télé (comme elle) ou écrit des livres.

Article à lire en anglais sur le site Harpers Bazaar

Laisser un commentaire

*