LES VISAGES TUMÉFIÉS DE BRIGITTE MACRON ET MICHELLE OBAMA EXPOSÉS SUR LES MURS DE MILAN

jaipiscineavecsimone_société_campagne_violence_femmes_AleXsandro Palombo
Capture Insta compte AleXsandro Palombo

L’artiste italien aleXsandro Palombo a choisi le visage de femmes politiques pour dénoncer les violences faites aux femmes. Une campagne choc exposée sur les murs de Milan.

Artiste contemporain et activite, aleXsandro Palombo a choisi de placarder dans les rue de la ville italienne les visages tuméfiés de 7 femmes de pouvoir. La chancelière Angela Merkel, l’épouse du président français Brigitte Macron, l’ex “first lady” Michelle Obama, la parlementaire américaine Alexandria Ocasio-Cortez, l’ex candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton, la cheffe du gouvernement birman Aung San Suu Kyi et l’ancienne présidente du parti du Congrès indien Sonia Gandhi.

La campagne de rue baptisée “Just because I am a women” (juste parce que je suis une femme) dénonce les violences faites aux femmes. L’artiste “pop et activiste” ainsi qu’il se définit sur son compte Instagram a choisi de montrer des femmes politiques “pour illustrer le drame qui touche des millions de femmes à travers le monde(…) dans le but de dénoncer, de sensibiliser et d’obtenir une véritable réponse des institutions et de la politique”, explique un communiqué de presse.

“La violence contre les femmes est un problème mondial”

Sous chaque portrait, les mêmes phrases en anglais : “Je suis victime de violence domestique, je suis moins bien payée, j’ai subi des mutilations génitales, je n’ai pas le droit de m’habiller comme je veux, je ne peux pas décider qui je vais épouser, j’ai été violée”. Une diversité de situations vécues par les femmes victimes de violences. Chaque affiche rappelle sur un bandeau que “La violence contre les femmes est un problème mondial qui touche tout le monde, sans distinction de race, de classe ou de religion”.

Lire aussi : #AIDETACOLLEGUE : LA CAMPAGNE QUI INVITE A L’ÉCOUTE SUR LES VIOLENCES CONJUGALES

Le compte Instagram de l’artiste italien affiche son milantisme. Une princesse Disney prend la pose pour octobre rose avec l’ablation d’un sein, Blanche Neige est handicapée en fauteuil. Ce travail est extrait de l’exposition “Life Is Not a Fairy Tale” (la vie n’est pas un conte de fée). “Les Simpson vont à Auschwitz” dénonce l’antisémitisme et le racisme. Cette oeuvre marquait le 70ème anniversaire de la libération du camp polonais.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.