LE MOUVEMENT DU NID LANCE SA CAMPAGNE CONTRE LA PROSTITUTION DES MINEUR.ES

Capture video "on est pas des caricatures"©Mouvement du Nid
Capture video “on est pas des caricatures”©Mouvement du Nid

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle, le Mouvement du Nid lance ce soir “La sexualité ne s’achète pas”, une campagne de prévention contre la prostitution des mineur.es. Trois vidéos scénarisées pour une prise de conscience des dangers de la “violence prostitutionnelle”.

Ce jour à 18h l’association de terrain qui lutte contre les causes et les conséquences de la prostitution diffusera 3 vidéos de sensibilisation aux danger de la prostitution, de la pornographie qualifiée de prostitution filmée et des préjugés sexistes. Des outils indispensables pour Sandrine Goldschmidt, chargée de communication du Mouvement du Nid. “Les réseaux sociaux ont favorisé le proxénisme qui touche principalement les filles”. Dans le 1er spot intitulé Proxolab, des jeunes très souriants façon start uppeurs lancent une stratégie de cyber recrutement pour attraper leurs proies. Clean, l’environnement contraste avec les propos glaçants.

Il n’a jamais été aussi simple d’être proxénète qu’aujourd’hui, grâce aux facilités permises par les réseaux sociaux (prise de contact avec des victimes potentielles) et les outils offrant en tout anonymat de louer en ligne une chambre d’hôtel, un chauffeur ou encore d’échanger de l’argent.

Mouvement du nid

Déculpabiliser les victimes

La prostitution enferme des personnes vulnérables. “Il existe des phénomènes aggravant comme les ruptures familiales, le viol et la perte d’estime de soi” souligne Sandrine Goldschmidt. Autant de facteurs qui permettent l’emprise et peuvent conduire à la pornographie. Dans “Porno, hors cadre”, une jeune femme subit des violences dans le cadre du tournage. Isolée, elle n’a personne à qui parler. Il s’agit bien d’envisager la question du point de vue de la personne exploitée explique le dossier de presse. Et “de mieux cerner les rapports de pouvoir et de domination qui y sont poussés à l’extrême”.

Une politique d’éducation

Le Mouvement du Nid ne se contente pas de dénoncer. L’association poursuit une politique d’éducation “à la vie affective et sexuelle”. Un objectif atteint dans le dernier clip. “On est pas des caricatures” met en scène deux “best friends”. Une fille et un garçon qui vont au cours d’une conversation déconstuire les préjugés sexistes. “Pour être un vrai mec, il faut se faire respecter, avoir de la thune (…)”. Un discours cash qui se conclut par “L’amour, le sexe, qui on aime, tout ça, ça dépend des gens”.

Cette campagne digitale sera utilisé comme support pédagogique dans les établissements scolaires de 16 académies. Un autre volet de formation complètera la campagne auprès des personnels éducatifs, des travailleurs/euses sociaux et tous les personnes confrontées la prostitution des mineur·es. Il n’y a pas de chiffres fiables sur cette prostitution. “Il n’y a que des études locales et partielles qu’il est difficile de prendre en compte pour extrapoler des chiffres” précise la chargée de communication. En revanche des signes doivent alerter, comme un décrochage scolaire brutal

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.