LE MESSAGE EMPATHIQUE DE JACINDA ARDEN AUX NÉO ZÉLANDAIS

Jacinda Arden première ministre néo zélandaise ©Nevada Halbert
Jacinda Arden ©Nevada Halbert

Sur son compte Facebook La Première ministre néo zélandaise Jacinda Arden a adressé un message compassionnel aux blessés et à ceux qui ont perdu un proche dans l’attaque des mosquées de Christchurch.

L’auteur des attentats contre les mosquées néo zélandaises a été condamné ce jeudi 27 août à la prison à vie sans possiblité de libération conditionnelle. Le suprémaciste blanc de 29 ans avait assassiné 51 fidèles musulmans le 15 mars 2019. Jacinda Arden a salué le jugement, espérant “que c’est la dernière fois que nous avons à entendre ou à prononcer le nom du terroriste qui (…) est responsable de ce “traumatiste”.

“J’espère que vous avez senti les bras de la Nouvelle Zélande autour de vous”

Sur son compte Facebook elle a ajouté un message plus personnel. “Hier soir, je me suis assise et j’ai lu certaines des déclarations de ceux qui ont été blessés ou ont perdu des proches le 15 mars. J’ai probablement ressenti la même chose que le reste de la Nouvelle-Zélande – dévasté une fois de plus. Mais cette fois-ci, nous avons entendu l’impact durable de l’attaque terroriste de ce jour-là. Les câlins avec un papa qui ne se reproduiront plus. Le soutien perdu d’un partenaire et d’un meilleur ami. Je ne peux pas imaginer ce que ce serait de vivre une expérience de perte comme celle-là, sans parler de la partager devant la personne responsable de votre douleur. À ceux qui ont été dans cette salle d’audience et qui ont vécu cette expérience de deuil, j’espère que vous avez senti les bras de la Nouvelle-Zélande autour de vous une fois de plus, et que vous continuerez à ressentir ce soutien et cet amour pour le reste de votre vie”.

Une gouvernance bienveillante

La Première ministre témoigne régulièrement d’une gouvernance bienveillante et à l’écoute de la population. Sa capacité à gérer les attentats de Christchurch a été salué unanimement. Jacinda Arden avait rapidement pris des décisions fortes après les tueries de Christchurch en créant une équipe d’enquêteurs dédiée à la traque des contenus extremistes violent sur internet. Le meurtrier avait filmé et diffusé sur Facebook pendant 17 minutes les scènes de l’attentat. Par ailleurs, elle avait annoncé une réforme de la législation sur les armes.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.