LA CAMPAGNE BODY POSITIVE DU COLLECTIF “NOUS SOMMES 52” DANS LE MÉTRO PARISIEN

jaipiscineavecsimone_Nage_libre_Nous_sommes_52-bodypositive
Capture instagram nous sommes 52

A l’heure estivale où les corps féminins doivent être lisses, minces et toniques le collectif “Nous sommes 52” investit les murs des stations de métro. Et affiche des photos de femmes non retouchées et non stéréotypées pour un “été décomplexé”.

Les injonctions à la minceur atteignent des sommets dès les beaux jours. Pour avoir une chance de survivre en maillot de bain à la plage prière de se ruiner en cosmétiques et exercices avant d’oser tremper l’orteil. La publicité poursuit sa dictature des corps “parfaits”. Le collectif féministe “Nous sommes 52” réagit en promettant un “été décomplexé. Sous forme d’affichage sauvage sur les murs des quais et dans certaines rames des femmes en maillot ont pris la pose. ” Six corps de femmes non retouchés. Des corps de tous âges, couleurs et corpulences. Des femmes qui osent se montrer telles qu’elles sont réellement : belles et bien dans leur peau pour redonner à tout.e.s les voyageuses et voyageurs une note juste et optimiste de la femme.”

 

Le corps des femmes se doit d’être parfait, jeune, lisse, blanc, sexué, désirable.

 

Invasion de véritables #beachbodyready sur les lignes 4 et 9 du métro parisien ! Ras le bol des injonctions au corps parfait véhiculées par la publicité ! Le collectif @noussommes52 interpelle la @ratp avec sa nouvelle campagne #52alaplage lancée ce matin sous forme d’affichage sauvage dans les wagons du métro parisien. Six corps de femmes non retouchés, non stéréotypés : des corps divers, de tous âges, couleurs et corpulences. Des femmes qui osent se montrer telles qu’elles sont réellement : belles et bien dans leur peau. Une campagne métropolitaine, joyeuse et positive pour lutter contre le sexisme dans nos trains. Dans toute notre diversité, nous, les femmes, sommes 52% de la population française et nous sommes la force économique du pays. Pourquoi nous réduire à l’image uniformisée d’une jeune créature désirable qui n’a d’autres objectifs que de consommer pour mieux séduire, et de séduire pour mieux consommer ? Nous appelons à une prise de conscience générale : nous sommes 52% de la population française, nous sommes la majorité, nous décidons, nous agissons ! #52alaplage #everybodyisabeachbody #bodypositive #objectifbikinifermetagueule #noussommes52% #noussommespuissantes

A post shared by noussommes52 (@noussommes52) on

52% de la population française

Le collectif  “Nous sommes 52” (pour le % de la population française) exprime le ras-le-bol du manque de diversité dans la représentation des femmes. “Pourquoi nous réduire à l’image uniformisée d’une jeune créature désirable qui n’a d’autres objectifs que de consommer pour mieux séduire et de séduire pour mieux consommer ?” interroge le site féministe. La campagne “Nous sommes 52 à la plage” démarrée le 16 juillet répond à l’axe artistique du mouvement en créant un “imaginaire collectif dans lequel les femmes peuvent se projeter”. Un message également à destination de la RATP pas toujours vigilantes en matière de sexisme publicitaire.

 

jaipiscineavecsimone_Nage_libre_Nous_sommes_52-bodypositive_2
Capture site Nous sommes 52

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.