BIBLIOTHÈQUE IDÉALE : “LES AUDACIEUSES”

jaipiscineavecsimone_culture_bibliothèque_idéale_Audacieuses
Extrait couverture “Les Audacieuses, 50 femmes pionnières”

Bienvenue dans notre nouveau rendez-vous consacré aux livres, aux femmes et aux autrices. Simone a décidé de constituer une Bibliothèque Idéale, outil indispensable pour nourrir des points de vue, s’interroger, réfléchir ou tout simplement s’inspirer. Pour mener à bien cette traversée dans le monde des livres féministes et engageants, nous avons choisi Sophie Lizoulet comme capitaine pour aborder de nouveaux rivages. Welcome Sophie !

Combien de premières fois dans une vie?
Se dire qu’il n’y a pas d’âge pour une première fois…
Aujourd’hui, contribuer à la rubrique littéraire de ‘J’ai Piscine avec Simone’ c’est un autre premier pas.

Petite déjà les livres faisaient partie de mon univers. La bibliothèque de mes parents est vaste, les ouvrages sont dissémines au gré des pièces. Avec le temps c’est devenu une passion dévorante, presque une obsession. La présence de ce savoir ne débouchait pas, en famille, sur de longs débats ou des conversation animées. C’est ma grand-mère maternelle qui s’occupait de mon éducation féministe. Toute sa vie, elle en a voulu à ses parents qui ne l’ont pas laissé poursuivre les études universitaires dont elle rêvait. Non, une jeune fille de bonne famille se marie et ne travaille pas. Sa rébellion, elle l’a faite avec moi, m’incitant à l’indépendance, a n’avoir de compte àrendre à personne. Toute ma vie je lui serais reconnaissante pour ce merveilleux cadeau.

 
 
jaipiscineavecsimone_culture_biblothèque_idéale_Audacieuses
Marie Jackson première femme noire ingénieure à la NASA

Un livre qui fait du bien à toutes les femmes

Alors quand je suis tombée sur “Audacieuses 50 femmes pionnières”, je n’ai pu m’empêcher de l’ouvrir, de le parcourir et de l’acheter en pensant àelle. Car si le livre présente 50 pionnières, célèbres ou moins connues, il fait du bien àtoutes les femmes. Il nous prouve que tout est possible avec de la volonté, du courage et que rien ne nous est servi sur un plateau d’argent dans cet univers social domine par les hommes.
Le livre se présente sous forme de dyptique associant l’histoire et le visage de chaque femmes, issues de tous les continents, du monde des arts, de la politique, de la science ou de l’action. Si certaines nous sont familières comme Simone Veil, Simone de Beauvoir, Colette, Frida Kahlo, Marguerite Duras, Marie Curie, Coco Chanel, Mère Théresa, d’autres nous sont plus éloignées et méritent de faire connaissance, Junko Taibei, Kwan Ki-ok, Berenice Abbott, Rachel Carson, Mary Jackson

jaipiscineavecsimone_culture_bibliothèque_ideale_Audacieuses_Junko_Taibei
Junko Taibei est. la première femme à avoir gravi l'Everest en 1975

Sheila Szlamka et Yannick Resch, les autrices annoncent la couleur.  “Audacieuse.Voilà un trait de caractère qui ne correspond guère aux stéréotypes décrivant le comportement féminin. Comme si le goût de l’aventure, la prise de risque, la confiance en soi, la volonté de se réaliser à travers un projet ambitieux étaient des vertus masculines. C’est hélas, nous le savons bien, le poids séculaire d’une éducation, d’un conditionnement social qui a bien souvent maintenu “le deuxième sexe” dans une situation d’infériorité.”

Elles ont choisi les plus déterminées, celles dont la volontéa bravé les obstacles, qui souvent se sont cachées pour réaliser leur œuvre, battue pour accéder au pouvoir ou au savoir. Celles dont l’empreinte indélébile influence le féminisme actuel. Celles qui font que l’audace n’est pas un terme uniquement associé aux hommes mais qui a toute sa puissance dans son genre: le féminin.

Les Audacieuses, 50 femmes pionnières – Essai -Sheila Szlamka et Yannick Resch, Eyrolles