PICKABLE, L’APPLI DE RENCONTRES FÉMINISTE

jaipiscineavecsimone_nage_libre_pickable_appli

Lancée en France le 8 novembre, l’appli gratuite de rencontres Pickable se démarque de ses principaux concurrents en redonnant le pouvoir aux femmes. Comment ? En préservant leur anonymat. Sa fondatrice l’Américaine Tamara Goldstein explique une démarche féministe inspirée de #Metoo.

Rien de plus embarrassant que d’imaginer son entourage familial ou professionnel tombé par hasard sur son profil amoureux. Les plate-formes de rencontres en ligne obligent le plus souvent à livrer une part non négligeable de notre intimité. Photos, âge, description… Toute une somme d’informations très privées qui peut freiner l’usage de ces applications. Sur Pickable – littéralement « sélectionnable » – l’inscription n’est pas requise. Les femmes peuvent consulter de façon anonyme les profils masculins situés dans leur zone de proximité.

 

https://www.instagram.com/p/Bp20Yxbi28x/?utm_source=ig_web_copy_link

« Quart d’heure américain » du « dating », l’appli donne aux femmes l’initiative de la rencontre. Après sélections de profils masculins la conversation peut s’engager. Ce qui représente une petite révolution des codes de séduction comme le souligne le pitch de lancement. « Mettez-vous Pickable et laissez les femmes vous contacter. » Dans un rôle passif, les hommes sont seuls exposés puisqu’ils sont notés et classés en fonction de leur désirabilité !  A ce jour l’application revendique 100 000 utilisateurs. Fondée également sur le fait que les femmes font le premier pas, l’application « Adopte un mec » lancée en 2007 affichait en 2016 558 000 visiteurs uniques.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.