LES JOURNÉES DU MATRIMOINE OU L’HÉRITAGE DES MÈRES

Les journées du Matrimoine 2017
Les journées du Matrimoine 2017

Depuis trois ans, l’association HF Ile de France répond aux journées du patrimoine par un programme mettant en lumières les « créatrices du passé » et la transmission de leurs œuvres. Se mobilisant pour l’égalité entre femmes et hommes dans les arts et la culture, le projet matrimoine – littéralement l’héritage transmis par la mère -propose les 16 et 17 septembre à Paris 13 évènements pour rendre visible l’héritage de femmes remarquables souvent oubliées. Une façon de reconsidérer notre patrimoine composé de lieux créés, dessinés, peints ou sculptés à 95% par des hommes.

Délaissant les lieux culturels traditionnels, le collectif HF propose 5 parcours urbains sur les traces de pionnières. On découvre Alice Guy (1873-1968) au Buttes-Chaumont, réalisatrice de plus de 600 films, première femme cinéaste de fiction à la tête d’un studio américain. Entre les stations du tram du 19ème arrondissement deux randonneuses et une soprano croisent l’exploratrice bouddhiste Alexandra David-Neel, l’actrice et réalisatrice Delphine Seyrig, la chanteuse de jazz Ella Fitzgerald et la militante américaine Rosa Parks. De la place de Grève à la tour Saint-Jacques l’association sort de l’oubli les femmes de sciences : « Sorcières » et alchimistes. « Les Audacieuses de Montmartre » pistent les femmes qui ont chanté et dansé leur émancipation. La résistante Yvonne le tac, la féministe Louise Michel, la peintre Suzanne Valadon sont de la balade.

 

La question des femmes est, surtout à l’heure actuelle, inséparable de la question du reste de l’humanité ». Louise Michel

 

 

Les journées du Matrimoine 2017
Les journées du Matrimoine 2017

Deux expositions « Ma mère au Panthéon » et « Les femmes artistes dans l’ombre » s’intéressent à la transmission des femmes dans la création artistique et aux artistes méconnues. Qui se souvient d’Edith Girard, architecte pionnière dans la conception et l’invention du logement social ou de Marion Tournon Branly, première femme admise à l’Académie d’Architecture ? Ce week-end plus d’excuses pour dire on ne les connaissait pas.

Laisser un commentaire

*